logo

Tout savoir sur l’application mobile hybride

March 2, 2021

Voici le 3ème volet de notre série sur les alternatives au natif pour créer une application mobile. Le No Code et la PWA ont leurs avantages, mais ils sont loin de ressembler à une “vraie” application… contrairement à l’application hybride.

L’histoire des apps hybrides commence pratiquement en même temps que l’avènement des smartphones. La technologie de développement des applications hybrides la plus connue, Cordova, est ainsi apparue en 2009.

L’ambition initiale était de créer des applications mobiles en utilisant les technologies web HTML et CSS, mais c’était bien avant qu’elles n’évoluent pour donner naissance au responsive et à la PWA.

Mais revenons sur l’application mobile hybride : de quoi s’agit-il vraiment ? Quels sont ses atouts et ses inconvénients ? Et surtout, est-ce fait pour votre projet ?

L’application hybride en 3 principes

L’hybride permet de créer une application à mi-chemin entre le natif et le web. En bref, voici ce que l’on peut en dire :

  • L’affichage est conçu de la même manière qu’un site web (en HTML et CSS), la différence est que ce “site” ne s’affiche pas sur le navigateur du mobile mais dans un navigateur dédié
  • Ce navigateur dédié peut être modifié avec du code natif (sur iOS et Android) pour ajouter des fonctionnalités natives comme l’accès aux capteurs du mobile, les notifications push, etc.
  • Le navigateur se déploie dans les stores d’applications et contient la page web

Ce n’est donc ni du web pur, ni du natif pur... c’est de l’hybride. Dans la pratique, les développeurs qui utilisent cette solution le font pour n’avoir à coder que la partie web. Ces développeurs sont essentiellement des développeurs web. 

En ce qui concerne la partie native, elle se limite à installer des modules qui donnent accès chacun à une fonctionnalité différente.

Les bonnes raisons de créer une application hybride

Développer une application hybride permet de créer des applications qui se comportent comme des apps natives : sont identiques l’installation dans les stores, les notifications, l’accès aux senseurs, etc. La différence, c’est qu’il suffit de certaines compétences en développement web pour la rendre fonctionnelle.

Autre grand atout, il suffit de coder une seule fois pour obtenir des applications presque natives pour plusieurs plateformes : iOS, Android, à l’époque Windows Mobile, etc.

Mais la technologie hybride n’a pas que des avantages, comme vous pouvez vous en douter étant donné qu’elle repose en partie sur le web.

L’hybride freiné par les défauts du web

Cordova et les autres technologies du développement mobile hybride sont hélas aujourd’hui vieillissantes. Dépassées par ReactNative, Flutter et d’autres technos bien plus performantes, elles souffrent de la comparaison car elles présentent moins d’atouts.

L’hybride reste également du web, ce qui signifie que cela présente les mêmes contraintes d’affichages que pour les PWA, comme le manque de rapidité. De plus, ce n’est pas compensé par certains atouts des autres technologies web, comme le référencement SEO. En effet, les éléments affichés ne sont pas des éléments natifs, codés en tant que tels, mais des “dessins web” de ces éléments, comme par exemple un bouton.

En parallèle, étant donné que la communauté se réduit au fil du temps, les mises à jour se font plus rares, ce qui accentue encore le vieillissement des technologies de développement d’apps hybrides.

Et au final, créer une app hybride n’est pas tellement plus simple qu’avec ReactNative… c’est juste beaucoup moins performant.

Pour quels projets l’application hybride reste-t-elle intéressante ?

Utiliser une app hybride peut être une bonne solution dans plusieurs cas :

  • Vous travaillez sur un projet existant basé sur du web et vous souhaitez ajouter quelques fonctionnalités natives
  • Vous avez déjà une application web et vous voulez la faire apparaître dans l’AppStore d’Apple (pour le Google Play Store d’Android, il est possible de garder la page web telle quel et la déployer via la fonctionnalité TWA, Trusted Web Activity)
  • L’affichage de votre app est relativement simple, aucun calcul complexe n’est prévu, il n’y a pas de 3D, etc.

Une application hybride est un compromis entre le natif et le web. Avec certains avantages et inconvénients de chaque technologie, c’est un mélange particulier… mais qui a fait ses preuves. Est-ce une solution pour vous ?

Mattia Longhin

Une idée, un projet ?

Dicutons-en !